Devenir ambulancier
Comment faire ?

Obtenir un diplôme d’état d’ambulancier suite à une formation de 5 mois.

Entrée sur concours, sans condition de diplôme

Devenir auxiliaire ambulancier
Comment faire ?

Suivre à une formation courte de 10 jours.

Pas de sélection d’entrée

Le métier d’ambulancier

L’Ambulancier D.E assure, sur prescription médicale ou en urgence médicale, la prise en charge et le transport de malades, de blessés ou de parturientes, dans des véhicules de transport sanitaire adaptés pour des raisons de soins ou de diagnostic. Il exerce son activité au sein d’une entreprise privée de transport sanitaire ou d’un établissement de santé.

Ses qualités :

  • Disponibilité,
  • Empathie,
  • Ecoute,
  • Bonne condition physique,
  • Dynamisme,
  • Sang froid,
  • Calme,
  • Capacité d’adaptation,
  • Sens des responsablilités
Institut de formation des ambulanciers et auxiliaires ambulanciers

Ses missions : assurer le transport du malade en toute sécurité et sous surveillance, veiller au bon fonctionnement de son matériel, assurer le nettoyage et la désinfection du véhicule et du matériel, assurer la partie administrative (facturation, CPAM)

Devenir ambulancier

La formation des ambulanciers a pour but d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques afin de permettre la prise en charge globale et adaptée d’un patient dans le cadre de l’urgence ou lors d’un transport programmé.

Cette formation va lui permettre de développer les compétences nécessaires à l’exercice de la profession dans le respect des règles et valeurs de celle-ci.

Les enseignements assurés s’appuient sur une pédagogie participative avec des travaux de groupes, de la simulation et des mises en situation, de la pédagogie inversée utilisant du matériel pédagogique moderne et des cours magistraux.

Les débouché :

  • Travailler au sein d’une société de transport sanitaire privée ou au sein d’un hôpital public

Les évolutions professionnelles :

  • Ambulancier SMUR
  • Régulateur au sein d’une entreprise privée de transport sanitaire
  • Devenir chef d’entreprise de transport sanitaire

Les passerelles:

  • Aide-soignant
  • Assistant de régulation médicale

Le métier d’auxiliaire ambulancier

La formation d’auxiliaire ambulanciers a pour but d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques afin d’assister l’ambulancier lors de la prise en charge d’un patient dans le cadre de l’urgence ou lors d’un transport programmé. Cette formation va lui permettre de développer les compétences nécessaires à l’exercice de la profession dans le respect des règles et valeurs de celle-ci.
Elle aborde les enseignements en matière d’hygiène, d’ergonomie et de manutention, de réglementation du transport sanitaire, afin d’assurer la prise en charge des patients en toute sécurité, dans le cadre d’une urgence médicale ou d’un transport programmé.

Cette formation va lui permettre de développer les compétences nécessaires à l’exercice de la profession dans le respect des règles et valeurs de celle-ci.
Elle aborde les enseignements en matière d’hygiène, d’ergonomie et de manutention, de réglementation du transport sanitaire, afin d’assurer la prise en charge des patients en toute sécurité, dans le cadre d’une urgence médicale ou d’un transport programmé

L’enseignement est basé sur une partie théorique mise en relation avec une partie pratique afin d’être au plus près de la réalité de terrain.

Ses qualités :

  • Disponibilité,
  • Ponctualité,
  • Discrétion,
  • Esprit d’initiatives,
  • Bonne condition physique,
  • capacités relationnelles.
Institut de formation des ambulanciers et auxiliaires ambulanciers

Ses missions : Il a la responsabilité de la conduite et du bon fonctionnement du véhicule sanitaire. Il participe, sous la responsabilité de l’ambulancier, à la prise en charge du patient.

Devenir auxiliaire ambulancier

La formation d’auxiliaire ambulanciers a pour but d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques afin d’assister l’ambulancier lors de la prise en charge d’un patient dans le cadre de l’urgence ou lors d’un transport programmé. Cette formation va lui permettre de développer les connaissances théoriques et des compétences en matière d’hygiène, d’ergonomie et de manutention, de réglementation du transport sanitaire, dans l’identification d’une urgence médicale, en respectant les règles et valeurs de la profession afin d’assurer le transport des patients en toute sécurité.

L’enseignement est basé sur une partie théorique mise en relation avec une partie pratique afin d’être au plus près de la réalité de terrain.

Les débouchés :

  • Travailler au sein d’une société de transport sanitaire
  • Devenir ambulancier en passant le DEA
  • Devenir chef d’entreprise de transport sanitaire

Les évolutions professionnelles :

  • Ambulancier diplômé d’Etat

Les passerelles :

  • Dispense de l’épreuve orale d’admission en cas d’exercice professionnel > 1an à temps plein qui est remplacée par un entretien de motivations.

Les chiffres clés

Ambulancier

Taux de réussite 84.5%
Taux de satisfaction 100%
Taux d'insertion dans l'emploi 100%
Taux d'abandon 2%

Auxiliaire ambulancier

Taux de réussite 97%
Taux de satisfaction 100%
Taux d'insertion dans l'emploi 65%
Taux d'abandon 0%

Témoignages

« Cette formation est une véritable
découverte pour moi. Ce milieu ne m’était pas du tout familier
donc je m’attendais à rencontrer des difficultés notamment dans
l’apprentissage. Mais je me suis trouvée face à des intervenants
si passionnés, qu’ils m’ont donné l’envie de m’investir. »

Ludivine – élève ambulancier

« La formation
d’ambulancier est adaptée à nos attentes et à nos capacités. Les
cours dispensés sont de qualité par des formateurs très
pédagogues. »

Denis – élève ambulancier en reconversion

« Cette formation nous
responsabilise quant à nos futures charges professionnelles. De
plus l’enseignement est de qualité. La quantité de travail est
importante mais les formateurs sont là pour nous soutenir. »

Anthony – élève ambulancier